Fermer

Offre de service modifiée et adaptée à la Covid-19

Un problème avec votre VR?
Laissez un pro vous aider à le réparer rapidement.
close
Blogue

La déshivernisation de votre roulotte en 5 étapes

Vous avez hâte de reprendre la route avec votre roulotte cet été? L’arrivée du printemps est le moment tout indiqué pour procéder à sa déshivernisation. Suivez nos 5 étapes pour ne rien oublier!

Installation de la batterie marine

La première étape d’une déshivernisation consiste à installer la batterie marine de votre VR. Pour ce faire, vous devez bien identifier la couleur des fils à brancher au pôle de la batterie et procéder selon l’une des deux possibilités suivantes :

  1. Si vous avez identifié un fil rouge et un fil noir

Raccordez à la batterie le fil rouge au pôle positif. Pour identifier ce dernier, on peut observer un signe (+) à proximité du pôle de la batterie. Raccordez ensuite le fil noir au pôle négatif de la batterie. Pour identifier ce dernier, on peut observer un signe (-) à proximité du pôle.

N.B. : Il est préférable de débuter par le branchement du fil rouge au pôle positif.

  1. Si vous avez identifié un fil noir et un fil blanc

Raccordez à la batterie le fil noir au pôle positif. Pour identifier ce dernier, on peut observer un signe (+) à proximité du pôle de la batterie. Raccordez ensuite le fil blanc au pôle négatif de la batterie. Pour identifier ce dernier, on peut observer un (-) à proximité du pôle.

N.B. : Il est préférable de débuter par le branchement du fil noir au pôle positif.

Remarques :
Il est fréquent de constater qu’il y a plus de deux fils à connecter aux pôles de la batterie, et ce, afin d’alimenter divers accessoires de votre VR comme un panneau solaire et autres.

Si tel est le cas, il est fortement recommandé, lors du retrait de la batterie de votre VR pour l’hivernisation, de regrouper, par le biais d’un ruban adhésif, les divers fils qui sont raccordés au pôle positif et de faire de même pour les divers fils qui sont raccordés au pôle négatif. En préconisant cette méthode et en prenant soin de les identifier adéquatement, vous éviterez tout casse-tête lors de la déshivernisation.

En cas de doute, il n’y a pas de chance à prendre. Il est recommandé de consulter un technicien dans le domaine. Roulottes Chaudière met à votre disposition des techniciens qualifiés en la matière, accessibles virtuellement par ordinateur, téléphone mobile ou tablette, et ce, en tout temps. Contactez-nous au 418 831-3080 ou à service@roulotteschaudiere.com.

  1. Vérifier les divers détecteurs : de fumée, propane, monoxyde de carbone

Vous devez vous assurer du bon fonctionnement de vos détecteurs (de fumée, propane et monoxyde de carbone). Cette étape est très importante : elle pourrait sauver votre vie et celle de votre famille en cas d’émanations.

 Il y a deux possibilités pour l’alimentation des composants électroniques dans les détecteurs. Ils peuvent être alimentés par une pile alcaline de type résidentielle indépendante telle que AA ou AAA ou 9V (rectangle) OU être reliés au mur, au système 12V de la roulotte, par un fil rouge et noir. Vous pouvez y accéder facilement à l’arrière du détecteur en dévissant le réceptacle. Vous trouverez également, à l’arrière, la date de manufacture ou d’expiration du détecteur qui est à prendre en considération.

Votre détecteur peut sonner pour avertir que la batterie est faible. Dans le cas d’une pile alcaline, il faudra simplement la remplacer. Si le détecteur est relié au système 12V, il faudra vérifier l’état de la batterie à décharge profonde principale de la roulotte et la recharger à l’aide d’un chargeur ou en branchant la roulotte pour que la batterie se charge d’elle-même à partir du convertisseur de courant. 

Une fois la batterie chargée, le détecteur devrait cesser de sonner. Si ce n’est pas le cas, dirigez-vous vers le panneau du convertisseur pour y enlever le fusible du détecteur (LP Gas ou LPG pour propane et CO pour monoxyde de carbone). Remettez ensuite le fusible en place et tout devrait rentrer dans l’ordre.

  1. Rouvrir l’entrée d’eau

Vous voilà maintenant prêts à rouvrir la valve d’entrée d’eau du chauffe-eau. Cette étape est essentielle pour avoir accès à de l’eau chaude. Rendez-vous jusqu’au panneau extérieur de votre roulotte et vérifiez que le bouchon du réservoir du chauffe-eau est vissé. Remettez ensuite la valve du « by-pass » du chauffe-eau en position fermée et ouvrez la valve d’entrée d’eau du chauffe-eau. Il est primordial que la valve du « by-pass » soit bien fermée. Autrement, l’eau passera à travers celle-ci pour se mélanger à l’eau chaude. Vous n’aurez alors que de l’eau tiède, ce qui pourrait vous laisser croire que votre chauffe-eau est défectueux. Souvenez-vous qu’il est déconseillé de faire chauffer l’élément électrique de votre chauffe-eau si celui-ci est vide. Cela pourrait endommager très rapidement votre élément.

  1. Tester les appareils

Il est maintenant temps de tester les appareils de votre VR. Nous vous suggérons de débuter par les accessoires 12V et électriques, notamment la lumière, le frigo, l’air climatisé, l’extension, etc. Par la suite, testez les accessoires qui fonctionnent au gaz propane, entre autres le réfrigérateur, le système de chauffage, la cuisinière, etc. 

 Si vous avez des questions, plus particulièrement en ce qui concerne les équipements alimentés au gaz propane, il est recommandé de consulter un technicien qualifié pour les appareils au gaz, classe 4. Roulottes Chaudière met à votre disposition des techniciens qualifiés en la matière, accessibles virtuellement par ordinateur, téléphone mobile ou tablette, et ce, en tout temps. Contactez-nous au 418 831-3080 ou à service@roulotteschaudiere.com.

  1. Inspecter l’extérieur du VR

La pression des pneus devrait être ajustée à 5 PSI de moins que ce qui est inscrit sur le pneu. 

Les caoutchoucs et mécanismes d’extension requièrent eux aussi une attention particulière. Il est recommandé d’appliquer régulièrement du silicone en aérosol pour en préserver l’efficacité.

La dernière étape – et non la moindre – est l’inspection visuelle des joints d’étanchéité de votre VR. Les joints d’étanchéité exigent une vérification régulière. Nous vous suggérons de les vérifier aux deux mois ainsi que lors de l’hivernisation et de la déshivernisation.  

 Une inspection visuelle des plus minutieuses est recommandée afin de bien identifier les joints fissurés ou endommagés. Si tel est le cas, vous devez utiliser un scellant de silicone pour y remédier, à l’exception des joints du toit et sur le toit pour lesquels vous devez utiliser un scellant Dicor.

 Comme il est difficile de déceler les joints ou les parties de joints qui nécessitent des correctifs, n’hésitez pas à les refaire à partir du moment où vous avez un doute pour en assurer l’étanchéité.

Vous avez des questions ou besoin d’un coup de main? Chez Roulottes Chaudière, nous mettons notre équipe expérimentée à votre service pour procéder à la déshivernisation de votre roulotte. Communiquez avec nous! Nous serons ravis de vous aider à reprendre la route des vacances en toute sécurité!

1 janvier 2019